Apr 16 2018

Petite Boutique d’Horreur Française

Published by under Uncategorized

J’ai trouvé que j’aime le plus regarder des films français en noir et blanc, en particulier de la nouvelle vague du cinéma dans les années 1950 et 1960 en France. Deux beaux films d’horreur classiques de cette époque sont “Les Diaboliques” et “Les Yeux Sans Visage”. Réalisés respectivement par Henri-Georges Clouzot et Georges Franju, ces films sont des représentations brillantes des meilleurs aspects de la nouvelle vague du cinéma français et du genre d’horreur en général. Ils utilisent tous deux un design de production élégant et une cinématographie inventive pour créer du suspense, tout en utilisant l’ambiguïté pour créer une atmosphère de mystère dans leurs histoires.

Sorti en 1954, “Les Diaboliques” raconte l’histoire d’une institutrice frêle et maltraitée et de sa collègue insensible, qui l’encourage à assassiner son mari, le directeur de l’école, et à recouvrer son assurance-vie. Mais après elles ont commis ce qu’ils croient être le crime parfait, le corps du directeur de l’école disparaît d’où ils l’ont laissé, et les étudiants commencent à rapporter qu’ils l’ont vu les regarder depuis différentes fenêtres de la maison de l’école. Tout aussi inquiétant est “Les Yeux Sans Visage”, qui explore la vie d’une jeune femme qui, après un accident de voiture, s’est retrouvée avec un visage horriblement déformé. Son père, chirurgien et scientifique, a, avec l’aide de sa gouvernante, séduit et kidnappé de jeunes femmes belles et tente sans succès de donner un nouveau visage à sa fille.

Ces films sont effrayants, intrigants et fascinants. Je les recommande à tous les fans d’horreur classique, tels que les films d’Alfred Hitchcock ou Tod Browning. En fait, Alfred Hitchcock a trouvé que “Les Diaboliques” était “… absolument terrifiant”.

3 responses so far